Actualités

Carte d'identité de femmes scientifiques : Ada Lovelace

Par YASMINA AL AMINI, publié le mardi 22 novembre 2022 21:34 - Mis à jour le mardi 22 novembre 2022 21:34
ada.jpg
La femme scientifique mise en avant cette semaine est Ada Lovelace, mathématicienne britannique.

Ada LOVELACE est une mathématicienne britannique née en 1815 et décédée en 1852.

Sa mère, Annabella Milbanke adorait les mathématiques. Elle s’est alors assurée qu’Ada Lovelace étudie les mathématiques et les sciences en général, ce qui n’était pas le cas des autres femmes de l’époque. Elle se marie en 1835, a trois enfants, et ne reprend alors les mathématiques qu’en 1839.

Elle étudie alors auprès du mathématicien Auguste de Morgan, fondateur avec George Boole, de la logique moderne.

Entre 1842 et 1843 elle s’intéresse à la machine analytique de Babbage : une machine à calculer programmable.

Elle rédige une note détaillant étape par étape comment faire un calcul complexe à la machine. Cette suite d’instructions est la base de la programmation informatique et de l’algorithmique.

Elle y envisage également le concept d’une machine programmable, capable d’exécuter une série illimitée d’instructions. Elle imagine que la machine pourrait manipuler des nombres mais aussi des lettres et des symboles. Cela fait d’elle la pionnière de la programmation informatique.

Elle écrira alors « Son rôle est de nous aider à effectuer ce que nous savons déjà dominer ».

La machine pensée par Ada Lovelace, a pour rôle d’effectuer les tâches répétitives que les humains maîtrisent déjà.

Comme beaucoup de femmes scientifiques de l’époque, elle a dû signer ses travaux simplement avec ses initiales.

Elle est victime de l’effet Matilda et il faudra attendre plus d’un siècle pour que ses travaux soient peu à peu reconnus.